mercredi 6 juillet 2016

Le village, d'Emmanuel Chastellière

Fiche technique :

Auteur : Emmanuel Chastellière
Titre : Le village
Editeur : Les éditions de l'instant
Nombre de pages : 324
Date de parution : Mai 2016


Quatrième de couverture :

Une jeune fille se réveille un matin dans une demeure inconnue.
Livrée à elle-même au cœur d'un village aussi étrange que désert, privée de ses souvenirs, elle va bien vite se rendre compte que les secrets de son passé sont liés à ceux des anciens habitants des lieux.
Pour se défaire de ces liens invisibles et espérer quitter ce village aux allures de prison hors du temps, elle va devoir raviver les cendres d'un bûcher centenaire...


Avis :
 
Le village débute avec une jeune fille qui se réveille seule ; elle ne sait pas qui elle est, elle ne sait pas non plus où elle est. Petit à petit, elle va découvrir sa "prison" : un village dont l'agencement se modifie brutalement toutes les nuits, des marais et une petite forêt, le tout peuplé d'hommes étranges et effrayants qui tentent de la capturer et d'un groupe de jeunes gens amnésiques qui se nomment entre eux "les enfants perdus" et tentent tant bien que mal de survivre en attendant de pouvoir s'échapper. A l'instar de l'héroïne, le lecteur découvre ce monde petit à petit, il apprend à la connaître et à discerner ses dangers sans qu'aucune véritable explication ne lui soit donnée d'emblée ; les indices et révélations arrivent au compte goutte, si bien que l'on peut aisément se mettre dans la peau de l'un des personnages et ressentir ce qu'il éprouve face à ce monde étrange et hostile. L'atmosphère est oppressante, l'action est continue, il y a du mystère et du suspense, bref tout ce qu'il faut pour maintenir l'intérêt du lecteur jusqu'à la dernière page.
 
J'ai bien aimé ce roman fantastique plein de magie noire, de malédictions, de violence et de créatures surnaturelles. Pour un premier roman, c'est une belle réussite, je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture. Mon seul regret concerne le peu de place donnée à la psychologie des personnages et à leurs relations, j'ai trouvé cela un peu factice et stéréotypé, c'est dommage. Cela mis à part, Le village est agréable à lire, le fait d'atterrir directement dans l'intrigue peut déstabiliser au début, mais cela n'empêche pas de rentrer dans l'histoire sans problème. La fin totalement inattendue est un gros point positif, je ne l'avais pas vue venir et j'adore ça !

Le village est une très bonne lecture détente pour grands adolescents et jeunes adultes, qui maintient en haleine de la première à la dernière ligne. Parfait pour s'occuper et frissonner pendant ces vacances qui commencent !
 
J'ai reçu Le village dans le cadre de l'opération Le 15/15 d'Emmanuel Chastellière. Merci au site Book en Stock et aux éditions de L'instant pour cette belle découverte.



 

4 commentaires:

  1. Je suis plutôt curieuse de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire est intéressante et plutôt originale, n'hésites pas :-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci à vous Emmanuel pour cette histoire qui m'a tenue en haleine :-)

      Supprimer