mercredi 19 juillet 2017

Six yaourts nature, par Henry Carey

Fiche technique :
 
Auteur : Henry Carey
Titre : Six yaourts nature
Editeur / Collection : Editions AO - André Odemard / Suspense
Nombre de pages : 172
Date de parution : Mars 2017
 
 
Quatrième de couverture :
 
Sur le tapis roulant de la caisse d'un supermarché, un client dépose un paquet de coquillettes, un steak haché (à 5 % de matière grasse), un flacon de ketchup, une baguette de pain et… six yaourts nature. 
 
Ainsi commence ce roman réglé comme une horloge, dont les protagonistes ne peuvent plus remettre au lendemain la confrontation avec leurs destins. En une soirée, dans une surprenante synchronicité, tout va basculer pour ces six personnages "en quête d'hauteur".
Qui s’élèvera ? Qui tombera ? Seule la "chute" finale de cet émouvant suspense vous le révélera.
 
 
Avis :
 
Sous ce titre quelque peu énigmatique se cache un court roman noir à la structure particulière que j'ai dévoré d'une traite.
 
Six yaourts nature est divisé en six "épisodes" qui suivent le déroulé d'une soirée où tout va basculer. Six personnes vont se croiser au supermarché à l'heure de la fermeture, puis vont rentrer chez elles en voiture, elles vont prendre une décision importante suite à une révélation bouleversante et aller (peut-être ?) jusqu'au bout de leurs choix. Chaque épisode, au timing serré, est vécu successivement par les six personnages : la fille, le garçon, la responsable des caisses, le vigile, l'hôtesse de caisse et le directeur du magasin. Quand ils sont au même endroit la situation est vue successivement à travers les yeux de chacun, si bien que nous avons six versions, six ressentis d'un même évènement. Quand ils sont séparés nous les suivons alors tour à tour.
J'ai adoré cette construction particulière qui, loin de rendre la lecture indigeste, induit un rythme nerveux au roman. Les protagonistes de l'histoire sont liés, cela se devine assez rapidement, mais du coup l'attente de la confrontation finale n'en est que plus vive. L'auteur Henry Carey réussit à rendre ses personnages vivants et biens distincts, aucun risque de les confondre quand ils prennent la parole (le roman est écrit à la première personne du singulier, chaque chapitre de chaque épisode correspondant à un acteur du drame). Le style est direct, sans fioritures, l'auteur va droit au but sans s'encombrer de descriptions et détails inutiles. Le ton est parfois grave, parfois humoristique.

Six yaourts nature se lit facilement, j'ai été intriguée par les premières pages et je ne l'ai plus lâché avant le dénouement. Je vous le recommande chaudement, ne serait-ce que pour l'exercice de style.



 

mercredi 12 juillet 2017

Prix de la Romance 2018 : appel à manuscrit (1er juillet - 17 septembre 2017)

 
France Loisirs et les éditions Nouvelles Plumes lancent un appel à manuscrit pour le Prix de la Romance 2018. Une chance pour les auteurs de romance d'être publié en avant première et en exclusivité pendant 6 mois au Club France Loisirs (dès le printemps 2018), puis en librairie.

La marraine de cette première édition est Fleur Hana, auteur - entre autres - de L'assistant que j'ai chroniqué il y a quelques jours (une lecture que je vous conseille vivement !) et de la trilogie Follow me qui remporte actuellement un grand succès chez les aficionados de romance.




Auteur débutant(e) ou confirmé(e), serez-vous mon prochain coup de cœur ? Pour le savoir il suffit de participer ! Bonne chance 💜
 
 
INSCRIPTIONS : Sur le site de Nouvelles Plumes 
 
DATE LIMITE DE DEPOT DES MANUSCRITS : 17 septembre 2017
 


mercredi 5 juillet 2017

L'assistant, de Fleur Hana

Fiche technique :
 
Auteur : Fleur Hana
Titre : L'assistant
Editeur / Collection : France Loisirs / Piment
Nombre de pages : 437
Date de parution : Avril 2017
 
 
Quatrième de couverture :
 
Jeune femme moderne, libre, Sarah, 28 ans, mène sa vie comme elle l’entend. Forte de son nouveau mantra : « Je suis célibataire, je suis sexy et je peux me faire un coup d’un soir », elle se laisse embarquer par ses amis dans un pari qui va la conduire tout droit dans les bras d’un inconnu taciturne au regard froid et distant.
Malgré ses convictions et ses belles paroles, elle va rapidement perdre le contrôle de la situation et se retrouver face à un homme aussi passionné que mystérieux. Sandro pourrait bien être celui qui chamboulera sa détermination.
 
 
Avis :
 
Sous le titre L'assistant se cache l'intégrale de la série Feeling Good, parue sous forme d'épisodes numériques (ebook) en 2013. Il s'agit d'une romance moderne, rigolote et pimentée, pleine de peps et de sentiments positifs, dont j'ai énormément apprécié la lecture.

Je lis de la romance de temps en temps, essentiellement quand je recherche un livre léger avec une fin heureuse pour me vider la tête et retrouver le moral. Pour cela L'assistant de Fleur Hana s'est révélé parfait, c'est une histoire sympathique et émoustillante qui m'a fait rire aux éclats à de nombreuses occasions.
L'héroïne, Sarah Jones, est une jeune trentenaire moderne et indépendante qui crée avec ses deux meilleures amies le FLV (Front de libération du vagin). Elle n'est pas obnubilée par son horloge biologique, elle ne cherche pas à se marier à tout prix, elle veux juste vivre sa vie tranquillement, faire des rencontres intéressantes et prendre du bon temps. Gaffeuse et maladroite, elle se met dans des situations improbables et hilarantes dont elle se relève la tête haute, ce qui la rend attachante en dépit de son côté "girouette" quelque peu agaçant. Sandro, quand à lui, est l'archétype du beau gosse taciturne et manipulateur, mais qui se révèlera au final plutôt sensible et fragile. Je l'ai trouvé à croquer. Leur histoire d'amour connaitra des hauts et des bas, comme toutes les romances qui débutent en somme...
L'assistant se lit très facilement. Le style de Fleur Hana est cru et direct, mais jamais vulgaire. L'histoire est racontée à la première personne par Sarah Jones, ce qui nous place au cœur de l'action et de ses pensées. Les scènes de sexe sont nombreuses, variées et explicites, il ne s'agit clairement pas d'une romance à l'eau de rose. Les péripéties entre ces scènes croustillantes tiennent plutôt bien la route, même si certaines sont plus un prétexte qu'un véritable rebondissement de l'intrigue... Mais bon c'est vraiment pour chipoter, on ne peux pas dire que j'ai grand chose à reprocher à ce roman.

Donc je vous le dis sans hésiter, L'assistant est l'un des meilleurs romans "pour fille" que j'ai pu lire ces dernières années. Foncez, si vous aimez ce genre vous ne le regretterez pas !




http://www.franceloisirs.com/recrutement.php?action_number=178&code_support=1132&&utm_source=DIS-ALE&utm_medium=ACQ-BLO&utm_campaign=T317-S22-FLE&favorite=1
 
 
 
 

lundi 3 juillet 2017

Challenge "Bingo littéraire de l'été"



Je n'avais pas fait un grand score au challenge "Bingo littéraire du printemps" organisé par LaurenceAuthentique sur le forum Livraddict, mais comme j'aime beaucoup ce principe je me suis inscrite à la version été 😊
 
 
Le principe :
  • Lire un maximum de livres correspondant aux cases. 1 livre = 1 case, autrement dit un livre ne peut pas valider plusieurs cases à la fois.
  • Chaque case remplie vaudra 1 point. Chaque ligne ou colonne remplie cela vaudra 5 points bonus. Si la grille est entièrement remplie, cela vaudra un bonus de 10 points !
  • "Lecture commune" : 5 points supplémentaires vous seront accordés si cette LC se fait avec un participant du challenge !
  • "Lire en plein air" : 5 points supplémentaires vous seront accordés si vous nous postez une petite photo !
  • Le but de ce challenge est de s'amuser donc pas de tricherie ça ne sert strictement à rien.
 
Durée :
 
Du 21 juin au 21 septembre 2017.
 
 
Inscription et suivi :
 
Sur le forum Livraddict, dans le fil de la discussion.
 
 
Et voici la grille complétée au fil de mes lectures :  

dimanche 2 juillet 2017

Colza mécanique, de Karin Brunk Holmqvist

Fiche technique :
 
Auteur : Karin Brunk Holmqvist
Traducteur : Carine Bruy
Titre : Colza mécanique
Editeur : Mirobole éditions
Nombre de pages : 256
Date de parution : Avril 2017
 
 
Quatrième de couverture :
 
Restés célibataires, les deux frères Henning et Albert, 68 et 73 ans, habitent une maisonnette à la lisière d’un village de la campagne suédoise. Leur paisible routine est brisée net lorsque la maison d’à côté est transformée en centre de désintoxication pour femmes. Puis quand, à la suite d’un malentendu, des médias à l’imagination fertile lancent une rumeur incroyable : le champ de colza voisin serait un lieu de débarquement extraterrestre. Jeunes femmes vulnérables d’un côté, journalistes en délire de l’autre… Propulsés au cœur de la révolution villageoise, les deux vieux garçons vont devoir garder la tête froide.
 
 
Avis :
 
Avec Colza mécanique l'auteur suédoise Karin Brunk Holmqvist nous offre un roman léger, loufoque et tendre, un moment de lecture calme et agréable.
 
Au début, j'étais plutôt dubitative : est-ce que j'aimais ce que j'étais en train de lire ou non ? L'intrigue semblait tenir sur un timbre poste, le rythme était effroyablement lent, bref il ne se passait pas grand chose et je tournais les pages sans réel intérêt, mais sans ennui non plus. Et puis il y a eu un déclic, je me suis attachée aux deux frères, Henning et Albert, des célibataires âgés qui vivent de manière extrêmement modeste et ne veulent surtout déranger personne. Au fil des pages j'ai appris à les connaitre et à les apprécier, à compatir à leurs déboires et à m'amuser de leurs réactions maladroites et disproportionnées face aux évènements qui sortent un peu de l'ordinaire. Ce roman n'est pas hilarant, mais il fait sourire, souvent. J'ai ressenti une réelle tendresse pour les personnages de Colza mécanique qui portent haut les valeurs d'entraide et de fraternité. Le fil de l'histoire se déroule doucement, suivant le rythme lent de la campagne, entre petits travaux et visites à l'épicerie, souvenirs heureux et saisons qui passent...
 
J'ai bien apprécié ce moment d'évasion passé en compagnie de deux charmants vieux messieurs ; ce n'est pas un coup de cœur, mais une lecture dont je me rappellerais avec tendresse.
 
J'ai pu lire Colza mécanique grâce à l'opération Masse critique du site Babelio. Merci à Babelio et à Mirobole éditions pour cette découverte.