lundi 22 juin 2015

Des nouvelles de la Poussière Rouge, de Qiu Xiaolong

Fiche technique :

Auteur : Qiu Xiaolong
Traducteur : Adélaïde Pralon
Titre : Des nouvelles de la Poussière Rouge
Série / Volume : Cycle de la Poussière Rouge volume 2
Editeur / Collection : Liana Lévi / Piccolo
Nombre de pages : 224
Date d'édition : Mars 2013


Quatrième de couverture :

À l’entrée de la vieille cité de la Poussière Rouge, un tableau noir égrène les progrès du pays selon la rhétorique communiste. Mais un peu plus loin, dans la cour où les habitants conversent les soirs d’été, les anecdotes qu’ils échangent sont plus nuancées. Embrassant le dernier demi-siècle, ces histoires racontent les désillusions des jeunes « sœurs de province » venues tenter leur chance à Shanghai, les malheurs de serviteurs zélés du régime, ou encore les dégâts du socialisme de marché… Ces parcours de citoyens ordinaires forment la matière de récits poétiques et cocasses, à lire comme autant de courtes et ironiques leçons d’histoire sur la Chine.


Avis : 

Qiu Xiaolong nous brosse ici, en 18 courtes nouvelles, un portrait passionnant d'une Chine en pleine mutation.
Sur une période de plus de 50 ans, allant de 1953 à 2008, nous assistons à la vie quotidienne des habitants de la Poussière Rouge, l'une des plus anciennes cités de Shanghai. Hommes ou femmes, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, tous tentent de vivre et de trouver leur place dans cette société en perpétuelle évolution.
Toutes les nouvelles sont construites selon le même modèle. Au début se trouve le "Dernier bulletin d'information de la Poussière Rouge pour l'année" ; écrit à la craie sur un grand tableau noir à l'entrée de la cité depuis 1949, le bulletin résume les principaux événements politiques et économiques du pays. Vient ensuite l'histoire proprement dite, en général racontée par les habitants qui pratiquent le chenfengliang, activité qui consiste  à se regrouper pour prendre le frais et échanger des anecdotes. Petites histoires et grande Histoire se font alors écho et nous font vivre de l'intérieur les grands bouleversements qui ont agité la Chine, de la construction d'un socialisme révolutionnaire à l'apparition d'un capitalisme toléré, en passant par la Révolution culturelle, les grandes famines, le culte de Mao, les dérives de la corruption, etc...
 
« L'eau s'écoule, les fleurs tombent, les temps changent. »
 
Ces nouvelles sont vraiment très intéressantes, autant pour l'intrigue que pour ce qu'elles nous apprennent sur la vie quotidienne en Chine. Nostalgiques, poétiques, humoristiques ou graves, elles se lisent facilement et indépendamment les unes des autres, même si l'on retrouve (avec plaisir) certains personnages dans plusieurs récits, faisant des apparitions plus ou moins importantes.
Voici donc un recueil que je recommande vivement à tous ceux qui souhaiteraient découvrir (ou redécouvrir) l'histoire récente de la Chine, de manière anecdotique certes, mais bien vivante !
 

Note :

8/10.
 
 
 
 

4 commentaires:

  1. Je n'aime pas trop les nouvelles mais le récit que tu en fais me donne bien envie de découvrir ce livre et d'en savoir plus sur l'histoire récente de la Chine !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kerry :-)
      Ces nouvelles sont très bien écrites, elles n'ont pas ce coté "inachevé" qui personnellement me gène beaucoup... N'hésite pas à les découvrir :-)

      Supprimer
  2. En lisant ton avis et ton commentaire répondant à Kerry, ça me fait vraiment penser à un recueil de nouvelles indiennes que j'ai lu il y a peu, Mes seuls dieux d'Anjana Appachana et j'ai vraiment aimé parce que je trouvais justement qu'elles n'avaient pas le côté inachevé dont tu parles (et elles sont vraiment très très très intéressantes et agréables à lire). Je ne sais pas si tu connais, mais je te le conseille ! Pour ma part, je note Des nouvelles de la Poussière rouge dans un coin de ma tête ! :) Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Mes seuls dieux, mais je viens de regarder le synopsis et cela me plait beaucoup, je vais le rajouter à ma (longue) liste d'achats. Merci beaucoup pour ce conseil Casscrouton :-)

      Supprimer